Archives de catégorie : Uncategorized

ISOLATION
DOUBLAGES

L’isolation

L’isolation est un sujet d’actualité. Une isolation conforme au label R.G.E. vous permettra de bénéficier d’aides de l’état puisque vous économisez de l’énergie. C’est assurément l’isolation thermique qui fait, actuellement, couler le plus d’encre. En effet, puisque l’isolation phonique n’est pas source d’économie d’énergie elle est moins recherchée.

Les normes de l’isolation visent à l’économie d’énergie tant au niveau personnel qu’au niveau du pays tout entier. Répondant à des critères de plus en plus strictes, cet ensemble de règles en matière de construction est regroupé sous l’appellation Réglementation Thermique (soit R.T.). Celle qui est actuellement applicable est la R.T. 2012.

La photo ci-dessus représente un exemple d’isolant cloisonné derrière un doublage composé de plaques de plâtre, elles-même vissées sur ossature métallique.

 

Quelques cas d’isolation

Les enjeux

Les rencontres du “Grenelle de l’environnement” ont édictées les nouvelles normes en matière d’efficience énergétique.

Les constructions neuves ou les extensions sont soumises à la “R.T.2012”. Par contre, les rénovations sont soumises à la “R.T. des bâtiments Existants”

En 2020, une nouvelle réglementation thermique verra le jour. Elle remplacera l’actuelle R.T. 2012 en termes d’exigences et de normes de performance énergétique. La future norme R.T. 2020 visera à mettre en œuvre le concept de bâtiment à énergie positive, c’est-à-dire des bâtiments qui produisent plus d’énergie (chaleur, électricité) qu’ils n’en consomment, notamment par l’utilisation des énergies renouvelables. Elle mettra l’accent sur l’écologie et l’aspect environnemental. 

N.B. : R.T. signifie Réglementation Thermique

 Les besoins

Dans un bâtiment voici le pourcentage  des déperditions thermiques  :

  • 30% sont dues à la toiture,
  • 16% sont liées aux murs,
  • 16% sont induites par les sols,
  • 13% sont résultantes des portes et fenêtres,
  • 20 % sont dépendantes de la ventilation,
  • 5% sont entraînées par les ponts thermiques.

Qu’elle soit neuve ou plus ancienne, votre maison tirera parti de la réalisation d’une installation bien pensée, aboutissement d’un bon diagnostic.

Je propose les prestations suivantes, pour une solution efficace  :

pour les murs :
  • pose par doublage collé (plaques composées d’un parement en plaque de plâtre et d’un isolant)
  • pose d’isolant sous ossature métallique
pour les combles aménagés :
  • pose d’un isolant en rouleaux (possibilité de croiser deux couches d’isolant)
  • recouvrement avec un film d’étanchéité à l’air

Tous mes travaux sont conformes aux recommandations de la R.T. 2015.

Le choix de l’isolant

Plusieurs produits d’isolation existent. Ils se classent sous différents groupes :

  • laines minérales : laine de verre ou de roche,
  • laines végétales : laine de chanvre, de lin ou fibre de bois,
  • laines animales : laine de mouton ou plumes de canard,
  • polystyrène expansé
  • mousse polyuréthane

Pour aiguiller votre choix, deux critères doivent être conjugués :

  • la conductivité thermique est la capacité d’un matériau à transmettre la chaleur
  • la résistance thermique désigne la capacité d’une paroi à s’opposer au passage du chaud et du froid

Le label R.G.E. (Reconnu Garant de l’Environnement)

La mention RGE, créée par les pouvoirs publics, accompagne la montée en compétence des entreprises pour assurer la qualité des travaux de rénovation énergétique. Elle permet d’identifier facilement les signes de qualité reconnus et les professionnels dont le savoir-faire est démontré.

Les aides de l’État

Vous voulez engager des travaux de rénovation énergétique de votre logement ? Quelle que soit votre situation, il y a forcément une aide qui correspond à vos besoins d’éco-rénovation !

Selon votre situation personnelle, certaines des aides présentées ci-dessous peuvent être cumulées. Vous pouvez consulter un conseiller des Points Rénovation Info Service pour vous informer afin d’obtenir les meilleurs financements possibles.

Site gouvernemental d’informations

En voici la liste :

  1. Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) permet de déduire  de  vos  impôts 30 % des dépenses d’équipements et/ou de main d’œuvre pour certains travaux de rénovation énergétique
  2. L’éco-prêt à taux zéro permet de bénéficier d’un prêt d’un montant maximal de 30 000 €
  3. Le pacte Énergie Solidarité est un programme de lutte contre la précarité énergétique. Il permet aux ménages, en fonction de leurs ressources, de réaliser l’isolation des combles perdus pour 1€*.
  4. le programme Habiter Mieux est une aide financière pouvant atteindre 10 000 euros.

Page précédente                    Retour à l’accueil                    Page suivante

Si vous souhaitez me laisser un commentaire,  je vous propose de vous rendre sur la page “Contact” en suivant ce lien.

 

Les doublages (les cloisons de doublage)

 

Le doublage est une paroi qui apporte un cloisonnement à l’isolant par l’intérieur.
Il peut être posé verticalement ou bien sous rampants (plans inclinés sous le toit) masquant donc les poutres et mettant à l’abri les panneaux d’isolation.

La cloison de doublage est un ensemble qui permet d’améliorer la performance thermique du bâtiment. Comme elle ne soutient rien elle n’est pas une structure porteuse. Aussi appelée contre-cloison, la cloison de doublage est posée contre le mur extérieur à isoler à une distance suffisante pour permettre l’insertion d’un isolant.

Il participe aussi à une bonne isolation phonique. C’est un parement permettant la pose d’un décor comme de la peinture, du papier peint ou tout autre décoration que vous souhaitez apporter à votre pièce.
On trouve plusieurs cas de figure, dont les principaux sont :
  • la cloison de doublage destinée à être vissée sur ossature métallique
  • la cloison de doublage avec un complexe (intégrant la plaque de plâtre et l’isolant) destiné à être collé

 

Plafond et Cloison
Pose de portes

Je réalise plafond et cloison en plaques de plâtre (faussement dénommés “placo” en rapport avec la marque Placoplatre).

Les plafonds

Pour donner du cachet à un plafond, il existe un moyen très sur : lui donner du volume.

Cette aspect peut être obtenu par un puits lié à une ouverture extérieure ; la photo ci-dessus représente un plafond sous rampant dans lequel a été aménagé une grande embrasure pour la verrière qui éclaire de manière naturelle un espace plus sombre.  De ce fait, la pièce est plus chaleureuse.

Dans les autres cas (absence d’ouverture) on peut créer le décor de toute pièce en jouant sur une différence de niveau entre deux parties du plafond.

L’usage du plafond

La photo ci-dessus représente un plafond sous rampant dans lequel a été aménagé une grande embrasure pour la verrière qui éclaire de manière naturelle un espace plus sombre.  De ce fait, la pièce est plus chaleureuse.

Les plafonds en situation : des exemples de réalisation

Si la plupart du temps, le plafond est traité de façon sobre -plan et simplement peint en blanc- ce n’est pas toujours le cas. En effet, certains décors se servent d’éléments de style (formes, couleurs, matériaux, éclairages) pour composer une ambiance originale en misant  sur :

  • la courbure
  • la couleur
  • l’éclairage
  • une hauteur différente sur une partie de la pièce – par exemple un surbaissement pour le salon ou la cuisine –
  • une réservation qui mettra en valeur l’objet que l’on y place  – par exemple un lustre très décoratif – ou bien qui sera la décoration en elle-même – souvent réalisé avec des courbes harmonieuses éclairées indirectement –

C’est un élément de la pièce qui peut apporter du style à votre décoration. Divers cas d’habillages existent :

  • plafond plat,
  • rampant (plan incliné sous le toit),
  • plafond à caissons ou à réservation,
  • plafond courbe pour suivre le profil d’un toit,
  • embrasure autour d’une verrière ou d’une fenêtre de toit
  • fabrication d’un coffre d’éclairage avec spots

Les cloisons

 

La plaque de plâtre sert à faire des cloisons et des doublages. Elle se plie à diverses utilisations :
  • des cloisons intérieures
  • des rampants (partie de la pente de toit) afin de cloisonner l’isolant
La plaque de plâtre permet des réalisations simples mais elle autorise aussi des décors bien plus design comme une cloison arrondie.

Usage des cloisons

Divers matériaux peuvent servir à la réalisation de cloison. La photo ci-dessus illustre les possibilités de la plaque de plâtre : elle permet la réalisation de cloison planes mais elle autorise aussi des décors bien plus design comme une cloison arrondie.

Cloison arrondie avec briques de verre - R. PARQUER
Photo d'un hall d'entrée avec comptoir
Cloisons en plaques de plâtre - R. PARQUER
Cloison et doublage - R. PARQUER
Cloison sous rampant - R. PARQUER
Cloison séparatrice - R. PARQUER
previous arrow
next arrow
Shadow
 Au-delà de la réalisation de cloisons ou plafonds, la plaque de plâtre se plie à divers décors qui donnent du charme à votre intérieur.
Elle répond aussi à des besoins techniques spécifiques :
  • une pièce humide et surtout l’entourage de douche, de baignoire et des lavabos nécessite l’emploi de plaques de plâtre hydrofuges,
  • la sonorité d’une pièce peut-être améliorer par la manière dont on pose les plaques de plâtre,
  • certaines plaques de plâtre sont plus résistantes.

Vous désirez peut-être des aménagements particuliers, je vous propose :

  • redistribution d’une grande pièce en plusieurs espaces dédiés à un seul usage,
  • retour de cloison pour y installer un placard,
  • création de rayonnage pour livres,
  • insertion d’une niche éclairée par spot pour bibelot ou écran de télévision….

Les bloc-portes

Porte battante

En construction neuve, j’assure la pose de portes battantes en même temps que la création des cloisons en plaques de plâtre.

Porte coulissante dans une cloison

En rénovation, il arrive de façon courante que l’on souhaite remplacer une porte battante par une porte coulissante. De fait, ce système en s’insérant dans une contre cloison est presque invisible et donc procure un confort au niveau du gain de place aussi bien que  de l’esthétisme.

Dans l’optique d’un agencement adapté pour une personne handicapée, l’installation de portes coulissantes va améliorer le déplacement en fauteuil roulant.

 

Page précédente                    Retour à l’accueil                    Page suivante

Si vous souhaitez me laisser un commentaire,  je vous propose de vous rendre sur la page “Contact” en suivant ce lien.

Carrelage et Faïence
Brique de verre

Carrelage et faïence sont les matériaux habituellement utilisés dans les pièces humides telles que salle de bain, salle d’eau, buanderie ou cuisine, W.C. Même s’ils ne sont pas les seuls recours. Cet autre matériau qu’est la brique de verre peut aussi être une ressource pour suppléer au carrelage. Nous allons vous présenter les avantages de tout ceci.

Carrelage et faïence

 

Votre salle de bain doit être crée ou rénovée ? En tant qu’artisan carreleur, je réponds à votre attente d’un professionnel qualifié.

Ensemble, nous analyserons vos besoins et muni de ces informations de base, je vous guiderai vers une solution qui puisse exaucer vos souhaits en respectant vos impératifs.

Douche à l'italienne faïence et galets - R. PARQUER
Photo de douche à l'italienne en galets
Rénovation d'une douche en faïence - R. PARQUER
WC entièrement carrelé - R. PARQUER
Photo de WC dits suspendus
Douche à l'italienne mosaïque et travertin - R. PARQUER
Douche à l'italienne avec carreaux assortis - R. PARQUER
Fond cabine douche en faience multicolore - R. PARQUER
previous arrow
next arrow
PlayPause
Shadow

Listing des prestations que je vous propose :

  • carreaux de sol, carreaux muraux,
  • plinthes assorties,
  • faïence,
  • mosaïque,
  • pâte de verre,
  • carreaux-décor,
  • listels,
  • galets,
  • carreaux en pierre,
  • carreaux en ardoise….
Faïence 32x90 avec motif et listel métal - R. PARQUER
Photo d'un carrelage décor
FaÏence murale avec listel en mosaïque- R. PARQUER
Habillage baignoire en faïence jaune et grise - R. PARQUER
Faïence 20x20 avec listel et carreaux à motifs - R. PARQUER
Rénovation douche avec bac plat et mosaïque - R. PARQUER
previous arrow
next arrow
Shadow

Les avantages du carrelage :

  • il offre une résistance mécanique à la fissuration et aux chocs, aux rayures,
  • ce revêtement de sol peut prendre de nombreuses formes et différentes couleurs autorisant des décors esthétiques ,
  • évoluant constamment, les gammes sont très créatives et vous y trouverez votre déco idéale,
  • antistatique -qui ne retient pas la poussière- c’est un matériau d’ entretien aisé ce qui le rend hygiénique,
  • il peut s’utiliser dans beaucoup de pièces ; toutefois, c’est dans les “pièces humides” -comprendre salle d’eau, WC, cuisine ou buanderie- qu’il offre la meilleure praticité.
  • la diversité de l’offre permet de mixer plusieurs formats différents entre eux, produisant un effet décoratif et tendance très intéressant : laisser parler votre créativité !…

A l’opposé de tous ses avantages, un inconvénient demeure : le carrelage est un matériau froid au toucher ce qui peut le rendre un peu inconfortable l’hiver. Mais d’inconvénient ce détail devient avantage pendant l’été ….

 

Brique de verre, parfois appelée pavé de verre

 

 

L’utilisation de la brique de verre répond avant toute chose à une recherche dans l’éclairage naturelle d’une pièce aveugle.

Comme c’est le cas dans la photo ci-dessus qui montre l’insertion d’une colonne de briques de verre dans une cloison. Ainsi la lumière naturelle pénètre dans une pièce située à l’arrière.

Toutefois, la brique de verre peut aussi être utilisée pour créer des cloisons décoratives. Dans ce cas précis, on utilise la brique de verre en tant que matériau translucide certes mais qui trouble la vision au travers de la paroi. Cette astuce crée un effet design et élégant.

Embrasure en brique de verre - R. PARQUER
Briques de verre servant à éclairer - R. PARQUER
Colonnes de briques de verre - R. PARQUER
Colonnes de briques de verre - R. PARQUER
Briques de verre - R. PARQUER
previous arrow
next arrow
Shadow

L’usage de la brique de verre

La brique de verre dans une cloison peut être installée sous forme d’une colonne (cf. photo ci-dessus). Ainsi la lumière naturelle pénètre dans une pièce située à l’arrière.

La brique de verre peut être utilisée de façon différente :

  • soit vous souhaitez apporter de la lumière dans une pièce obscure ou mal éclairée,
  • soit vous visez à créer un décor original et insérez de la brique de verre à la place d’une cloison pleine et opaque,
  • soit vous constituez une cloison mixte qui fera se rejoindre les deux options précédentes.

En matière de brique de verre, la gamme est très complète car elle combine trois spécificités :

  • son aspect de surface : brillant, satiné, sablé  ou opaque
  • son coloris : du pastel à des coloris soutenus
  • sa texture : lisse, quadrillée, bullée ou ondulée

De plus, lors de la fabrication, une poche d’air lui confère un pouvoir isolant thermique et phonique. Elle possède de même une bonne résistance au feu et en cas de choc le verre se brise vers l’intérieur. Enfin s’ajoutent au format standard -carré- des briques de verre de finition – angle, demi-brique, en forme d’éventail ou bien avec une tranche arrondie.

Je réalise des décors mettant en scène des briques de verre ; voici quelques exemples :

  • cloison complète plane ou cintrée,
  • colonne,
  • muret délimitant une zone (douche par exemple),
  • fond de niche
  • mélange de coloris créant un subtil effet décoratif….

Page précédente                    Retour à l’accueil                    Page suivante

Si vous souhaitez me laisser un commentaire, je vous propose de vous rendre sur la page “Contact” en suivant ce lien.

Parquets et Lambris
Sols vinyles

Parquets : bois ou imitation

Comment utiliser le bois (ou ses imitations) dans sa déco ?

En l’utilisant pour ses sols : c’est le cas des parquets

Pour profiter de la beauté du bois  : optez pour un parquet massif.

Le parquet massif est constitué d’une seule essence de bois. Il offre la possibilité d’être rénové plusieurs fois.

Comme il est posé sur un support constitué de lambourdes (pièces de bois sur lesquelles le parquet est cloué), il sera plus adapté en construction neuve, car dans ce cas, on peut prévoir l’espace qui lui est nécessaire.

Plus couteux, le massif vous donnera satisfaction sur la durée en étant capable de résister dans le temps et pouvant être poncé et vitrifié plusieurs fois dans sa vie. Il est principalement collé ou clouté à l’ancienne.

Pour allier aspect bois et économie : optez pour un parquet contrecollé
Le parquet contrecollé est constitué d’une couche d’usure en bois noble et d’une âme -ou couche intermédiaire- en bois ordinaire ou en aggloméré. Sa couche supérieure étant constituée de véritable bois le parquet fini a la noblesse de ce beau matériau.
Il offre plusieurs avantages. Le rendu est semblable à un parquet pleine masse sans en atteindre le coût. Il est résistant. Toutefois, alors que le plein bois autorise plusieurs rénovations, le contrecollé n’offre pas cette possibilité en aussi grand nombre (tout dépend de l’épaisseur de la couche de vrai bois).

La couche supérieure du contrecollé est en bois, comme le parquet massif. Cela lui confère une capacité à supporter une rénovation. Il bénéficie d’un système clipsable qui facilite sa pose.

Pour un parement plus économique : optez pour un sol stratifié

Les stratifiés sont des produits d’imitation. Ils ne contiennent pas de couches de bois véritable : de fait, les sols en stratifié imitant le parquet en ont seulement l’aspect ce qui permet de minimiser le coût du produit.

Ils présentent l’avantage de proposer une gamme très étendue et un entretien très facile. Ils ne peuvent pas être rénovés.

Il offre plus de créativité, ne se gênant pas pour imiter, avec brio, bien d’autres aspects de surface que les bois. Il est d’une pose aisée.

Les types de pose

Pour les parquets contrecollés ou les stratifiés, la pose peut être « flottante » c’est-à-dire sans fixations (les lames se clipsant les unes dans les autres). Ce type de pose laisse résonner les pas. C’est une des raisons pour lesquelles on intercale une sous-couche d’isolation entre sol et parquet. Par ailleurs, comme il se pose directement sur le sol il est particulièrement adapté à une rénovation.
La pose collée (plus complexe) apporte à la pièce des qualités acoustiques supplémentaires. Toutefois, du fait qu’elle accentue la propagation des bruits, elle est proscrite dans certaines copropriétés.

Les sols vinyles

Le sol vinyle est très tendance. C’est un matériau chaleureux et esthétique qui est composé de plusieurs couches collées les unes aux autres . La surface, qui n’est pas froide, est agréable au toucher. Par ailleurs, la qualité de ce  matériau le rend solide et durable car il est résistant supportant les chocs, rayures et autres entailles liées à une utilisation journalière.

Les décors qui sont proposés sont multiples et permettent la plus grande diversité de réalisations tant au niveau de la couleur que des textures des décors.

Le sol vinyle offre le choix de la forme faisant jouer :

  • la largeur des lames,
  • la forme des dalles,
  • et existe aussi en rouleau de 2 ml ou 4 ml de largeur.

Beaucoup de décors pour sols vinyles reconstituent, soit:

  • un décor dans lequel les veines du bois forment un dessin OU un calepinage (sens de pose du parquet) de lames évoquant un plancher dont les lames forment un motif -comme l’est  le parquet “à bâton rompu” ou à chevrons souvent confondu avec le parquet en “point de Hongrie”-,
  • ou une imitation de carrelage. La tendance actuelle étant le carreau de ciment. Mais la tomette est imitée. Ou encore un damier blanc et une autre couleur,
  • du béton de divers coloris,
  • de la pierre naturelle comme du marbre ou de l’ardoise,
  • des fibres tissées,
  • des dessins géométriques…

En outre, le sol vinyle est résistant à l’eau sans toutefois être utilisable dans les endroits trop humides (douche, hammam ou piscine). Retenons qu’il peut être confronté à un milieu  humide sans excès.

Pouvant être exploité dans le cas d’une rénovation, il suffit d’adapter la pose en fonction du support existant en respectant les consignes de pose indiquées par le fabricant. Le sol vinyle est d’un entretien facile et offre une isolation phonique et thermique intéressants.

Pose d'une sous-couche acoustique
Pose finalisée de la sous-couche
Pose des lames en vinyle
Sol en VINYLE achevé
previous arrow
next arrow
Shadow

Vinyles collés

 Cette catégorie de produits autorise deux types de collage :
  • avec une colle spécifique
  • grâce à une natte autocollante. Cette dernière fournit un confort acoustique et une souplesse de marche.

 

Vinyles clipsés

Cette catégorie de produits est plus facile de mise en oeuvre. Toutefois, il convient de noter qu’il est en moyenne plus coûteux.

Mises en garde :

  • Pour obtenir un résultat à la hauteur de vos attentes, il est impératif de soigner la qualité d’aspect de surface de l’ancien support,
  • l’entretien de votre sol vinyle avec des produits adaptés protégera sa durée de vie,
  • le sol vinyle, en tant que plastique, ne supporte pas les brûlures qu’elles soient occasionnées par une cigarette ou par des projections accidentelles d’un poêle à bois ou d’une cheminée,
  • dans le cas d’une pièce à grand passage -entrée, salle de séjour- le choix d’un sol vinyle de qualité supérieure doit être privilégié.
 Page précédente                    Retour à l’accueil                    Page suivante

 

Placards et Rayonnages
Façades coulissantes

Je vous propose de l’agencement sous forme de :

Rangement stratifié -Ronan PARQUER
Rangement stratifié- Ronan PARQUER
Image n°MA2 - Rangement stratifié - Ronan PARQUER Artisan
previous arrow
next arrow
Shadow

Les rayonnages

Le rangement, comme chacun le sait, est une question d’organisation. Un proverbe connu exprime l’idée de la façon suivante : “une place pour chaque chose et chaque chose à sa place”…

Pour répondre à vos besoins je fabrique des étagères en mélaminé. Un plan détaillé sera à établir selon vos besoins précis ensemble.

La photo d’entête représente un ensemble d’étagères qui est destiné à servir de placard. Ultérieurement, j’ai installé deux barres (non présentes sur la photo) qui permettront à ma cliente l’ajout de rideaux de son choix. Au préalable, j’ai posé un sol en stratifié imitation parquet en remplacement de l’ancien sol.

Les étagères

 

Les étagères peuvent être posées sur des équerres fixées au mur ou sur crémaillères ce qui autorise de pouvoir régler l’écartement entre chacune d’entre elles selon les besoins du moment.

L’étagère en elle-même peut être du bois, du mélaminé ou de panneaux de particule type O.S.B. au choix.

Les portes

Porte battante

En construction neuve, j’assure la pose de portes battantes lors de  la création des cloisons en plaques de plâtre.

Porte coulissante dans une cloison

En rénovation, il arrive de façon courante que l’on souhaite remplacer une porte battante par une porte coulissante. De fait, ce système en s’insérant dans une contre cloison est presque invisible et donc procure un confort au niveau du gain de place aussi bien que  de l’esthétisme.

Dans l’optique d’un agencement adapté pour une personne handicapée, l’installation de portes coulissantes va améliorer le déplacement en fauteuil roulant.

Porte coulissante de placard

Les lambris
Le lambris en bois

Il est noble et offre les spécificités de l’essence dans lequel il est réalisé. De plus en plus souvent il traité brut ou blanchi : ce qui lui donne un esthétisme tendance.

Le lambris en P.V.C.

Il est existe dans des formats larges déclinant des décors très variés. Le lambris P.V.C. donne un style résolument moderne à une pièce. Il présente l’opportunité d’être posé en pièce humide sans en pâtir.

Le bois (ou ses imitations) crée facilement un élément de décor du fait de sa beauté naturelle et de sa noblesse : il réchauffe un intérieur. Il présente une infinité de possibilité d’ornement.

Le lambris s’est modernisé en adoptant le P.V.C. qui imite le bois ou pas. Il est une alternative intéressante au décor tout en  carrelage dans la salle de bain. Il peut être le seul matériau choisi pour les murs ou alterner avec un carrelage.

Les escaliers escamotables

Pour accéder aux combles non aménagées, un escalier escamotable peut être une solution raisonnable qui privilégie le gain de place.

Il peut avoir une rampe ou deux, en métal ou en bois, dépliable ou accordéon, isolé ou non. Bref, il existe une grande variété de modèles qui répondront  vos besoins et à votre budget.

Les plancher et plafond techniques (cas du grenier, combles de garage).

 

Page précédente                     Retour à l’accueil                    Page suivante

Si vous souhaitez me laisser un commentaire,  je vous propose de vous rendre sur la page “Contact” en suivant ce lien.

 

 

Aménagement de combles
de garage

Le non aménagement de vos combles ou de votre garage vous fait perdre de la place et vous trouvez cela dommage. Vous avez raison, en effet, vous tireriez parti de le faire aménager.

Aménagement de combles

Votre grenier est à l’état brut c’est à dire que vous n’avez ni :

  • isolation entre poutres,
  • plancher technique,
  • plancher décoratif
  • isolation couvrant les rampants,
  • parement sur les rampants

Je peux vous aménager des combles bruts dans le but de :

  • isoler l’étage inférieur en comblant les interstices entre les poutres,
  • poser un plancher “technique” c’est à dire permettant de marcher et de déposer des objets pour vous créer un grenier utilisable. Dans ce cas, on peut exploiter des panneaux en OSB.
  • isoler les rampants entre les poutres du toit,
  • enfermer les poutres du toit et l’isolation derrière des plaques de plâtre afin de pouvoir rendre habitable la ou les pièces définies.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aménagement de garage

Dans votre garage, un aménagement peut vous être profitable. Notamment l’isolation du plafond.

Isolation plafond garage

Ou bien l’installation d’étagères

 

 

 

Page précédente                     Retour à l’accueil                    Page suivante

Des travaux d’intérieur variés

Vous avez un projet qui vous tient à cœur, je réponds à vos attentes au travers de mes prestations diverses pour la réalisation de vos travaux d’intérieur.
Artisan de métier, je mets mes compétences à votre disposition de deux manières différentes et complémentaires.

Vous pouvez nous contacter par e-mail : parquer.entreprise@wanadoo.fr

Vous avez choisi l’assistance d’un architecte…

… ou bien d’un maître d’œuvre, je réalise les plans établis par ces professionnels dans le respect des normes en vigueur dans le cadre de travaux d’intérieur.

Par exemple, dans la réalisation photographiée ci-dessus, l’architecte a conçu la redistribution de l’espace grâce à des cloisons en Placo ® que j’ai confectionnées en tant qu’artisan plaquiste.

En outre, j’ai posé une cloison courbe en Placo ® dans laquelle sont insérées des colonnes de briques de verre donnant un effet très original. Les clients apprécient particulièrement l’apport de lumière naturelle dans la pièce arrière qu’apporte cette astuce.

Sur le mur du fond, j’ai installé une corniche lumineuse qui complète l’éclairage naturel.

Enfin, en tant que carreleur, j’ai posé le carrelage 60cm x 60cm, de couleur anthracite. Il  s’harmonise avec les murs blancs  et le comptoir, pour produire une ambiance moderne et actuelle.

Vous n’avez pas choisi l’assistance d’un architecte…

… mais souhaitez être conseillé par l’artisan qui effectuera les travaux d’intérieur prévus dans votre projet.

Dans ce cas, je me déplace pour étudier vos besoins afin de vous établir un devis. Je vous donne des pistes de réflexion pour la conception des travaux intérieurs envisagés. Je collabore avec vous dans le but de finaliser votre projet.

Je peux aussi vous recommander des distributeurs pour le choix des produits que vous souhaitez me voir vous installer.

Enfin, lors de la réalisation, j’apporte tout mon soin et mon professionnalisme de carreleur ou de plaquiste pour que votre projet vous satisfasse entièrement.

Pour tous renseignements, contactez moi soit :
  • en remplissant le           formulaire de contact
  • en téléphonant au           06 83 02 60 81