Plaque de plâtre ou Carreau de plâtre

Cette page vous apportera quelques informations techniques complémentaires concernant la plaque de plâtre ou le carreau de plâtre.
Généralités sur la plaque de plâtre (Placo R)
Photo de chantier : placard près de l'entrée
Le Placo ® permet
la fabrication de cloisons
Matériau de construction très courant aussi bien en neuf qu’en rénovation, la plaque de plâtre est constituée de plâtre moulé entre deux couches de carton. Elle se pose par vissage sur des rails ou des montants -métalliques ou bois-. Elle peut aussi être collée sur le support existant à l’aide de mortier adhésif. Ces caractéristiques la font classer dans les cloisons sèches (en opposition avec le plâtre traditionnel qui requiert une pose humide).
Du fait de ses matériaux constitutifs, la plaque de plâtre régule l’hygrométrie d’une pièce car le plâtre étant poreux, il peut absorber l’humidité de l’air.
Pour répondre à certaines spécificités, la plaque de plâtre est traitée avec des adjuvants spéciaux visant à lui donner une haute résistance. Divers domaines sont visés  :
  • l’humidité : on rend la plaque de plâtre plus étanche pour utiliser dans une pièce humide (salle d’eau ou de bain, cuisine, buanderie, W.C.). Cette plaque de plâtre est hydrofugée.
  • le feu : on rend la plaque de plâtre plus résistante au feu pour utiliser à proximité d’une source de chaleur (cheminée, poêle ou insert). Cette plaque de plâtre est ignifugée.
  • les chocs : on augmente la densification de la plaque de plâtre pour palier le risque de chocs pour un usage intensif . Cette plaque de plâtre peut être dénommée « haute dureté ».
  • le bruit : on rend la plaque de plâtre plus insonorisante dans le but d’améliorer l’acoustique. Cette plaque de plâtre est phonique.
  • le sol : on densifie la plaque de plâtre afin qu’elle puisse être utilisée dans le cas d’une chape sèche,

D’autres domaines ont leur application :

  • la qualité de l’air : on traite la plaque de plâtre afin qu’elle réduise la concentration en formaldéhyde.
  • la rapidité : on pré-impressionne la plaque de plâtre en blanc ce qui évite la pose d’une sous-couche.
  • l’esthétique : on utilise une plaque de plâtre plus fine qui peut se cintrer aisément. On la pose horizontalement (plafonds) ou verticalement (cloisons).

La plaque de plâtre est classifiée par l’aspect de ses bords :

Bord Aminci………………………….  BA

Bord Coupé ………………………….  BC

Bord Droit ……………………………  BD

Sans Bord …………………………….  SB

L’épaisseur standard est de 13 mm (mais il existe aussi du 6, 10, 15, 18, 20 et 25).

La longueur standard est 250 cm (mais il existe aussi du 200, 260, 280, 300 et 320).

La largeur standard est 120 cm (mais il existe aussi du 40, 60 et 90).

 

Généralités sur les carreaux de plâtre 

Ces éléments naturels sont 100% en plâtre . Ils sont proposés :
  • pleins ou allégés c’est à dire jusqu’à 25% de poids en moins (car ils sont alvéolés),
  • hydrofugés ou non.

En tant qu’élément à base de plâtre, ils contribuent à la régulation de l’hygrométrie d’une pièce.

Leur assemblage s’effectue par emboîtement et collage. On obtient donc des cloisons rigides. Une limite est imposée : les cloisons en carreau de plâtre doivent respecter les dimensions suivantes : 3 mètres en hauteur et 6 mètres à l’horizontal.
Les dimensions de ces éléments sont :
  • 3 épaisseurs différentes : 5, 7, 10cm,
  • longueur : 66 cm,
  • largeur : 50 cm.

Travaux d'aménagement intérieur de qualité